Quels cosmétiques derrière les labels « BIO » ?

Unknown-4

Des cosmétiques véritablement naturels, parfois,

NATURE & PROGRES : association écologique française à objectifs multiples. Charte fluctuant au gré des administrateurs, en fonction de leurs engagements militants et peut-être de leurs intérêts personnels, mais garantissant des ingrédients naturels, dont les ingrédients végétaux issus à 100 % de l’agriculture biologique ou de la cueillette raisonnée. Accessible aux petits budgets. Auto-évaluation mutualisée contestable. Plus un club qu’un label objectif.

www.natureetprogres.org

NATRUE : label international promu par des fabricants européens historiques de cosmétiques naturels, visant le plus haut niveau d’exigence possible. Trois classes selon la teneur en ingrédients issus de l’agriculture biologique et/ou de cueillette sauvage raisonnée, les teneurs garanties variant selon le type de formulation, notamment pour tenir compte de l’eau. Quelques substances nature-identiques autorisées sous conditions. Procédés sélectionnés. Contrôle par auditeurs indépendants librement choisis dans une liste positive.

www.natrue.org

 USDA ORGANIC : le programme « NOP » du ministère de l’agriculture américain classe les produits agricoles et leurs dérivés en trois catégories. La première « 100% organic » est à 100% d’ingrédients issus de l’agriculture biologique. La seconde « Organic » a au moins 95% d’ingrédients issus de l’agriculture biologique, les autres ingrédients appartenant à une liste positive ne comprenant aucune substance de synthèse. La troisième est « Made with certified organic ingredients » où le taux est d’au moins 70%.

www.ams.usda.gov/amsv1.0/nop

Mais le plus souvent, des cosmétiques qui ne le sont pas tout à fait.

QUALITE-FRANCE : organisme certificateur de Bureau Veritas. Charte à deux niveaux au delà de l’engagement de base commun : au moins 95% d’ingrédients d’origine naturelle. Pour le niveau biologique : au moins 10 % des ingrédients sont issus de l’agriculture biologique. Pour le niveau écologique : au moins 10 % des ingrédients sont biologiques. Une liste positive pour les 5% maximum qui ne sont pas d’origine naturelle, qui compte une vingtaine de substances de synthèse. Label particulièrement exigeant sur les procédés.

www.qualite-france.com

 

imagesCOSMOS ORGANIC : association de cinq organisations européennes de labellisation de  cosmétiques naturels et biologiques : le BDIH allemand, le français Cosmébio, le français Ecocert- Greenlife, l’italien ICEA  et le britannique Soil Association . La charte exige 100 % d’ingrédients biodégradables, au moins 95% d’ingrédients naturels ou d’origine naturelle, au moins 95% d’ingrédients végétaux biologiques, au moins 20% d’ingrédients biologiques et au plus 5 % d’ingrédients « autres » d’une liste positive, qui sont essentiellement des tensio-actifs et des conservateurs de synthèse.

Les cinq organisation gardent leur identité et leur logo propre, qu’elles soulignent du logo commun.

www.cosmos-standard.org

 

logo.ibd.nu

IBD : organisme brésilien d’accréditation aux normes ISO 65 et CEE 2092/91. Charte d’inspiration américaine à trois niveaux de garantie : « Bio » avec au moins 95% d’ingrédients agricoles certifiés biologiques ou d’ingrédients de cueillette certifiés FSC (Forest Stewardship Council), « Fabriqué à partir d’ingrédients bio » où le taux minimum descend à 70% et « Naturel » avec un taux compris entre 70 et 5%. Le label laisse libre choix de la définition du bio (NOP, UE ou JAS).

www.ibd.com

 

PS : Merci de nous communiquer vos éventuelles observations qui pourraient enrichir cet article, le corriger, le compléter, bref l’améliorer. Le partage est dans l’intérêt de tous. Savoir et ne point faire usage de ce que l’on sait, c’est pire qu’ignorer (Alain).