Point vert & Triman

Le picto “Point vert” indique que l’entreprise contribue financièrement à l’organisme national de tri et de recyclage des emballages. Son apposition sur nos cosmétiques est facultative, contrairement à la contribution qui est obligatoire.

pointvertr

Nous déconseillons l’apposition de ce picto sur les emballages des cosmétiques, car il est potentiellement trompeur, il peut laisser croire au consommateur non averti que l’emballage est recyclable, ou fabriqué à partir de matériaux recyclés, alors qu’il n’en apporte aucune garantie.

Le picto “Triman” indique que l’emballage a été conçu pour pouvoir être trié et recyclé. Son apposition en étiquetage de nos cosmétiques est optionnelle, alors qu’elle est obligatoire pour d’autres produits de consommation courante.

OIP.E7Pf-vWdZlErYrWg35VD7QHaHm

Nous conseillons de mentionner ce picto sur les emballages des cosmétiques, si l’emballage a effectivement été conçu pour être trié et recyclé. Le Triman devrait devenir obligatoire dans les années à venir, soit par une décision nationale, soit mieux dans un cadre européen.

Pour conclure avec humour, faisons le bon tri des pictos : jetons le point vert à la poubelle et, s’il est justifié, apposons le Triman sur nos emballages de cosmétiques !