Vue insolite et directe sur l’entreprise

Les livres et les cours d’économie offrent des définitions de l’entreprise nombreuses et variées, aucune ne s’impose pourtant comme une évidence. Plutôt que de débattre sur les raisons et notamment contester la culture macro-économique des professionnels de l’enseignement ou le manque de recul des formateurs de terrain, nous préférons apporter notre définition.

Les créateurs potentiels d’entreprise ont besoin d’une vision globale de ce qu’est une entreprise, cette cellule de base de l’économie, ils sont besoin de savoir ce qui les attend immédiatement, et ce qui conditionne leur avenir … s’ils se lançent. L’absence de vision est sans doute le premier frein à la création d’entreprise, bien avant la découverte des contraintes fiscales et sociales.

L’entreprise, c’est simplement la conjonction harmonieuse de trois actifs :

  • un portefeuille de produits, biens ou services,
  • un portefeuille de clients,
  • un trousseau de clés, qui sont les talents des hommes pour imbriquer  les deux portefeuilles, pour les ajuster en permanence de sorte qu’ils se répondent mutuellement le mieux possible.

portefeuille2 cles2 portefeuille3

L’entreprise ne peut exister sans disposer simultanément de ces trois actifs, et le créateur potentiel doit savoir avant toute chose que :

  • s’il a des produits, il doit vite se constituer un portefeuille de clients,
  • s’il a des clients, il doit vite pouvoir leur proposer un portefeuille de produits,
  • s’il n’a pas tous les talents pour harmoniser les deux portefeuilles, il doit vite se former, s’allier ou recruter pour les acquérir.

La vision peut paraître insolite, elle est en fait très directe et terriblement réaliste.

PS : Critiques, propositions de corrections et toutes autres observations sont bienvenues pour améliorer cet article en partage.