Rapport sur la sécurité des cosmétiques ou CPSR pour Cosmetic Product Safety Report

Institué par le Règlement européen n°1223/2009  dans son article n°10 et décrit avec précision dans son annexe 1, le rapport sur la sécurité du produit cosmétique (CPSR) est l’objet de notre troisième prestation.

Nous évaluons la sécurité du cosmétique avant sa mise sur le marché et fournissons le CPSR à la personne responsable, qui a l’obligation d’en détenir un. Cette offre est indépendante de nos autres prestations, dont le contrat de Conseil & Assistance à la personne responsable, à cela près que les personnes responsables sous contrat bénéficient de tarifs privilégiés.

Nos CPSR se caractérisent par leur dématérialisation, ils sont totalement numérisés, nous avons banni le papier, pour faire simple, rapide, léger, économique et écologique. Tous les fichiers dont ils sont composés sont ainsi transmissibles et reclassables au gré de chacun. Dans cet esprit pratique, nous imposons :

– un tableur excel pour regrouper les données de la partie A, collectées pour la plupart par la personne responsable, nous l’avons appelé « fdh » pour fichier de données HYSOPE.
– un format vectorisé pour les pièces à joindre en annexe, le plus courant est pdf, dans lequel nous figeons aussi la partie B que nous rédigeons.

Détail d'une porte scultée en bois

Nos langues de travail sont le français et l’anglais, tant pour les données, que pour les rapports eux-mêmes. Nous livraisons généralement les CPSR au moyen d’une messagerie, Wetransfer ou Dropbox.

L’expérience nous a montré que notre prestation est accessible à tous, même aux clients à petits budgets, qui sont les plus nombreux. Les réfractaires à l’informatique ou à la langue anglaise, très minoritaires, peuvent y accéder avec un peu d’aide extérieure.

Vous voulez en savoir plus, découvrir le fdh, connaitre les tarifs ?
Contactez nous au moyen du formulaire : Bouton « Contact ».

PS : Merci de nous communiquer vos éventuelles observations qui pourraient enrichir cet article, nous en tiendrons compte pour l’améliorer au profit de tous.