ANSM : des certificats BPF, vraiment ?

L’ANSM a été chargée par les Pouvoirs Publics d’organiser la délivrance de certificats de BPF à caractère officiel pour favoriser l’exportation des cosmétiques hors de l’Union Européenne.

D’après les participants aux groupes de travail, le certificat BPF serait délivré exclusivement sur dossier. Celui-ci comprendrait une dizaine de procédures opératoires plus une déclaration de respect de la norme ISO 22716/2008 par l’entreprise, mais n’exigerait pas d’audit par organisme vérificateur indépendant.

Le certificat BPF de l’ANSM n’aurait donc qu’une valeur bureaucratique d’aide à l’export. En cela, il répondrait bien à l’objectif qui a été fixé, mais il serait déconnecté de la mission de santé publique de l’ANSM.

A chacun de tirer sa conclusion personnelle sur le rôle de l’ANSM.